Second sommet mondial des industries équines à Hangzhou (Chine)

Twitter Google+ Facebook LinkedIn Pinterest L’enjeu commercial que représente le marché chinois est considérable. Dès lors, compte tenu de la taille du pays, de la diversité de la demande...

SIRE-Hangzou-2018
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

L’enjeu commercial que représente le marché chinois est considérable. Dès lors, compte tenu de la taille du pays, de la diversité de la demande et de la concurrence mondiale, il apparaît essentiel pour les acteurs français de coordonner leurs efforts.

La Chine, un réel enjeu pour l’hexagone

A ce titre, le PMU organise et anime depuis 2011 un « comité Chine » qui rassemble :

  • le PMU
  • France galop
  • le Trot
  • la Fédération française d’équitation
  • l’UNIC
  • l’Ifce

Ce « comité Chine » est présent en Chine grâce à un bureau de représentation appelé « Le cheval » dont les actions sont financées par le PMU. Il a vocation à assurer la promotion des courses et des sports équestres français et également de la culture du cheval « à la française ». Ce bureau est un relais important des actions entre la France et la Chine. En France, le « comité Chine » se réunit tous les deux mois et permet aux acteurs non seulement d’échanger sur la stratégie commune à mettre en place mais aussi de partager les informations relatives aux différentes actions menées par chacun des partenaires en Chine.

Depuis 1997, l’Institut français du cheval et de l’équitation (Ifce) mène des actions de formations équestres (entraînement des équipes nationales de concours complet du Shandong et de Shangaï) et participe également à plusieurs actions de représentation de la filière française : en juin dernier, 4 journalistes du magazine équestre « Horsemanship » ont séjourné en France afin de découvrir l’ensemble de la filière cheval française. Cette action forte de communication sur les actions françaises en Chine était coordonnée par le PMU et le « comité Chine ».
Ils ont été accueillis plus de 15 jours en France et suite à cela, un numéro spécial FRANCE de la revue a été édité avec plus de 120 pages  dédiées à la France et à son industrie équine, des chevaux de courses aux chevaux de spectacles en passant par les formations, les races de trait sans oublier Vesuve de Brekka, (offert par Mr Macron à  son homologue MrXi Jinping) l’équitation à poneys et l’équitation de tradition française.

Sommet mondial des industries équines 2018

Horsemanship est également l’organisateur d’un événement international qu’est le Sommet mondial des industries équines. La seconde édition de cette conférence se tenait du 14 au 16 novembre dernier à Hangzhou, à l’Est de la Chine. Un des thèmes d’échanges choisis cette année était la formation et l’Ifce et le Cadre Noir ont donc été conviés à venir présenter l’institution devant 350 personnes venues de 21 nations différentes.

La présentation de l’établissement par le Colonel Patrick Teisserenc, écuyer en chef et Laurence Cornaille, l’intervention de Mr Charles Henri de Moussac représentant France Galop,  la diffusion des vidéos du Cadre Noir pendant la soirée de gala, ainsi que la sortie officielle et la présentation du numéro spécial France ont marqué très favorablement la présence française sur cette seconde édition.

Ce déplacement a également été l’occasion de rencontrer les autorités de la ville de Chengdu (centre de la Chine)  qui porte un projet ambitieux de développement d’un complexe équestre aux portes de la ville. Ils envisagent également la création d’unités de police montée et souhaitent bénéficier d’une expertise extérieure.
Par ailleurs, l’Université agricole de Qingdao, venue en France en juillet 2018, s’intéresse aux compétences de l’Ifce pour développer des projets de recherche autour de l’élevage.

Dans ce contexte, le Cadre Noir est sans aucun doute un atout majeur incomparable pour la France dans sa démarche de valorisation internationale de savoirs faire.

Cet article Second sommet mondial des industries équines à Hangzhou (Chine) est apparu en premier sur L’institut français du cheval et de l’équitation.

Source: IFCE

Categories
Cadre noirIFCE

Rapporté par

Pin It on Pinterest