Les figures de style du CSO

Tous bon cavalier de cso qui se respecte c’est un jour retrouvé éjecté plus ou moins violemment de sa selle lors d’une de ses sessions « sportive d’équitation »

  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest
Tous bon cavalier de cso qui se respecte c’est un jour retrouvé éjecté plus ou moins violemment de sa selle lors d’une de ses sessions « sportive d’équitation » (car oui on nous a tous déjà dit que l’équitation n’est pas un sport et que c’est le cheval qui fait tout à notre place. A toutes ces personnes essayez de monter autre chose que le gros nounours de l’écurie et après vous nous donnerez des nouvelles).

Si vous faites partie de ces personnes qui ont déjà gouté le sable et n’ont pas réussi à marcher au lendemain d’une bonne séance de mise en selle vous comprendrez la suite de cet article.

« Allo mamie Georgette »

Je pense qu’on a tous déjà attendu bien longtemps que notre très chère grand-mère Georgette finisse de manger pendant un repas de Noël pour enfin ouvrir les cadeaux. Ben en Cso c’est un peut comme quand tu es trop pressé d’ouvrir tes cadeaux et que tu te jette dessus sauf que la c’est sur un joli oxer. Tu te retrouve donc (après t’être pris la selle dans les fesses) plus ou moins étalé si tu as de la chance sur l’encolure ou si non pas de bol dans le sable.

Dans ce cas tu es alors bon pour mettre mamie Georgette a contribution pour te préparer le gâteaux au chocolat de la semaine suivante !!!!

« Taxi s’il vous plaît »

Quand votre coach n’arrête pas de vous dire « Lève tes fesses de la selle » au départ cela va vous paraître un peut inutile jusqu’à ce jour ou vous vous retrouverez le « cul dans la brouette » sur un bon spa. Ce jour là vous aurez pris ce qu’on appelle un taxi (non non pas celui qui vous ramène chez vous après une soirée un peut trop arrosée….) bien un taxi à cheval !!!!

« Je te dis c’est la 4ème fois qu’on me dérobe de l’argent ! »

La fameuse dérobade… Celle où une fois sur deux la séparation de corps entre toi et celui avec lequel tu es censé ne faire qu’un se produit. Quand ton coach t’aura déjà dit 257 fois « méfie toi sur ta droite il peut passer« , et que faisant confiance à ton fidèle destrier tu ne l’as pas écouté et ben le sol te tends les bras!!

« Je refuse de monter Petit Tonner!« 

Pas de chance ton moniteur n’as pas cédé… Tu te retrouve donc à monter la terreur du club et pas de chance cette semaine là c’est saut. Petit Tonner comme toujours a décidé que les barres étaient pleines de fantômes caché et qu’il est donc hors de question de passer par dessus! tu vas donc enchaîner stop sur stop et dans ce cas la deux options:

1) La chance te souris et tu reste sur l’encolure

2) Par chance tu saute (……mais tous seul)

En résumé quand c’est cours de saut si tu as beaucoup de chance tu vas tomber seulement 1 fois sur 3 et toutes les semaines tu appelleras Mamie Georgette  pour un gâteau. 

Categories
anecdote

Rapporté par

Pin It on Pinterest