Rencontre avec… Marion Skalli !

Comme chaque mois, l’équipe d’Info Jumping est partie à la rencontre d’un jeune talent. Quelques temps après l’interview d’Edward Levy, nous vous proposons maintenant d’aller découvrir Marion Skalli ! Elle terminait...
Copyright : Yeelen Ravier / Info Jumping

Comme chaque mois, l’équipe d’Info Jumping est partie à la rencontre d’un jeune talent. Quelques temps après l’interview d’Edward Levy, nous vous proposons maintenant d’aller découvrir Marion Skalli ! Elle terminait onzième du Grand Prix 2* de Cagnes sur Mer il y a deux mois, se classait dans des épreuves comme à Vidauban ou à Lier, nous vous souhaitons bonne découverte avec cette cavalière française !

Info Jumping : Racontez nous un peu votre parcours. Comment et quand êtes-vous arrivée dans le milieu du jumping ?

Marion Skalli : Je monte à cheval depuis l’âge de 4 ans. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont permis d’assouvir ma passion, du coup j’ai commencé sur les épreuves poneys à l’âge de 6 ans. Après  j’ai eu la chance d’avoir un poney qui m’a permis d’aller  jusqu’en Grand Prix et à 16 ans je suis passée à cheval et j’ai très rapidement été engagée dans des épreuves de CSI. 

IJ : Vous avez donc 23 ans. Poursuivez-vous des études ou vous-êtes vous lancée corps et âmes dans le métier de sportif international ? Comment se ponctuent donc vos journées ?

MS : Je n’ai pas encore 23 ans ! J’ai arrêté mes études après le bac et je me suis lancée à plein temps dans le métier de cavalière. Je passe mes journées à monter mes chevaux et les chevaux des clients de mon père.

IJ : Parlez nous de votre piquet de chevaux actuel et présentez-nous un peu vos montures.

MS : Actuellement je tourne en concours avec 3 chevaux. Bora Bora Sept (Ohio van de  Padenborre x Vondel van het Hendrixhof), mon cheval de Grand Prix qui tourne sur les 2*, Naissain St Lois (Quouglof Rouge x Type d’Elle), mon cheval de vitesse 2*, et Well Done (Nekton x Acobat II) ma jeune jument qui débute sa carrière et qui je pense est très prometteuse. Bora, mon cheval de Grand Prix, a un super caractère ! Il est très volontaire et fait toujours de son mieux sur mes parcours. Naissain est l’un de mes premiers chevaux, j’ai une relation très particulière avec lui. Je pense que sentimentalement c’est un peu le cheval de ma vie. Well Done, elle, a vraiment un caractère de jument mais est assez volontaire sur la piste. Je pense qu’elle sera une très bonne relève dans les années a venir. 

IJ : Quelles sont vos ambitions pour cette saison 2014 ?

MS : Cette année est consacrée à l’entraînement et à ma progression afin d’atteindre mes objectifs à court terme moyen terme et long terme. Mon objectif pour les mois à venir est d’atteindre le niveau des épreuves 3 et 4 étoiles.

IJ : Quel est votre meilleur souvenir sportif ?

MS : J’en ai beaucoup mais je pense que le meilleur souvenir est ma première victoire avec Naissain, mon cheval de vitesse. C’était un concours national Pro 2 à 1,35m qui avait lieu à Aix Meyreuil, et contrairement à mes habitudes, j’ai accéléré mon rythme ce qui m’a permis de remporter cette épreuve devant les cavaliers les plus rapides de la région que je prenais en exemple.

IJ : Nous savons que vous avez une soeur, Fanny Skalli, qui évolue également dans le milieu du jumping dans des CSI 1 er 2*. Etes-vous basées au même endroit et est-ce que vous vous entraînez ensemble ?

MS : Fanny est ma petite sœur. Jusqu’à cette année nous nous entraînions ensemble. Ses objectifs étant différents elle est partie s’entraîner avec Gérard Marragou qui est mon beau père. Et à partir du mois de mai je serai basée à Deauville pour m’entraîner avec Kevin Staut.

IJ : Nous vous avions vu, lors du CSI 2* de Cagnes sur Mer en mars dernier, être accompagnée plusieurs fois du numéro 6 mondial, Kevin Staut. Joue-t-il le rôle de coach ou d’entraîneur dans votre carrière ?

MS : Depuis peu j’ai la chance de pouvoir m’entraîner avec lui. Je suis montée à Deauville pour regarder un stage qui était destiné aux cavaliers de la région du Languedoc. Je n’avais pas la possibilité de monter à cheval mais je trouvais ça intéressant d’y aller juste pour regarder. Nous nous étions déjà croisés en concours et j’en ai donc profité pour lui demander si je pouvais m’entraîner avec lui. Il a accepté et les choses se sont faites rapidement et simplement.

IJ : Quel cavalier, ou cavalière, admirez-vous et quel parcours sportif voudriez-vous imiter ?

MS : J’admire beaucoup de cavaliers et cavalières, mais je pense que Marcus Ehning reste le meilleur.

Merci à Marion Skalli pour sa disponibilité et sa gentillesse ! Rendez-vous dans deux semaines pour partir à la rencontre d’un autre talent en herbe !

Source: InfoJumping

Category: Rencontre avec …

  
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest
  
  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Categories
Jumping

Rapporté par

Pin It on Pinterest