Acclamations pour le roi Van Der Vleuten !

C’est en terres hispaniques, à Madrid, que se déroulait la deuxième étape du Global Champions Tour malgré l’organisation parallèle, du CSIO de Lummen. Une piste en herbe vaste et...

C’est en terres hispaniques, à Madrid, que se déroulait la deuxième étape du Global Champions Tour malgré l’organisation parallèle, du CSIO de Lummen. Une piste en herbe vaste et soignée, un plateau de cavaliers de rêve, un temps optimal, tout était proche de la perfection pour ce Grand Prix, étape du plus prestigieux circuit international de jumping. Après deux manches compliquées, seuls deux médaillés olympiques ont su trouver la clé des parcours et plus jeune s’est donc offert le luxe de devancer le maître allemand Marcus Ehning. Résultats en demi-teinte pour les tricolores.

Le premier cavalier à s’élancer était le Qatari Ali Blin Khalid Al Thani. Ayant laissé au repos le crack Palloubet d’Halong et en selle sur Ravenna 323, il manquait de réaliser le score vierge mais fautait en milieu de parcours sur un oxer, qui se révélait être l’un des deux juges de paix avec la ligne finale. Petite déception ensuite pour l’espagnol Sergio Alvarez Moya. Venu exclusivement pour le Grand Prix aujourd’hui et quittant ainsi les terres belges où il courait la Coupe des Nations, il faillit signer le sans-faute mais ne put empêcher une faute de son cheval Carlo. Le premier parcours sans pénalités était donc signé par le champion olympique 2008 Eric Lamaze. Sur Powerplay, le Canadien déroulait un tour fluide et serein. Première française à s’élancer, Eugénie Angot l’imitait. Associée à Davendy S, la tricolore créait la surprise pour le premier Grand Prix 5* de la jument. Deux couples écopaient ensuite d’un point de temps : il s’agissait de Bassem Hassan Mohammed, accompagné de Primeval Dejavu, et de Luis Sabino Gonçalves, en selle sur Imperio Egypcio Milton. Deuxième tricolore à découvrir le Grand Prix, Patrice Delaveau, ayant sellé Carinjo *HDC pour l’occasion, réalisait un énième parcours sans faute, révélateur de sa sixième place au classement mondial. Le récent vainqueur de la finale Coupe du Monde de Lyon, Daniel Deusser, se qualifiait également pour la seconde manche en réussissant le score vierge, accompagné de First Class van Eeckelghem. Contre-performance pour Roger-Yves Bost qui, associé à Poker des Dames, fautait à trois reprises. Le cheval de Georgina Forbes découvrait pour la première fois, un Grand Prix de cette qualité. Le puissant Ego Van Orti, fils de Vigo d’Arsouilles, poussé par la hargne et le talent d’Edwina Tops Alexander, signait un sans-faute dans un tempo soutenu, inhabituel mais efficace ! Madrid résonnait également comme le grand retour de Glock’s London, récemment acquis par Gaston Glock. Écarté des terrains de concours pendant un certain temps, l’étalon belge était pressenti comme l’un des favoris pour ce Grand Prix. Un pré sentiment confirmé par son cavalier de toujours Gerco Schroder, qui quittait la piste sans effleurer la moindre barre. Pour Reed Kessler, l’heure de la consolation était enfin arrivée. Associée à Cylana, la jeune Américaine concluait un tour parfait. Une performance qu’elle n’avait pas réalisée depuis quelques temps suite à son changement de coach. Enfin Simon Delestre, dernier Français à défendre les couleurs de son pays, mettait à terre une barre sur l’oxer précédant la rivière. Malgré cette faute, Qlassic Bois Margot semblait à l’aise sur la piste en herbe madrilène. Marcus Ehning était en définitive le dernier sans-faute de cette première manche, laissant ainsi la chance à Sergio Alvarez Moya de se rattraper en seconde, celui-ci étant le dix-huitième cavalier qualifié pour la deuxième partie de cette étape du circuit.

  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Photo : Eugénie Angot & Davendy S, prenaient à Lyon, une troisième place dans le GP CSI 3*. Copyright : Maxence Magnin.

Règle classique du Global Champions Tour, les cavaliers s’élançaient dans l’ordre inverse du classement provisoire lors de cette seconde manche. Sauvé de justesse dans la manche précédente, Sergio Alvarez Moya corrigeait son erreur en exauçant le souhait de son public, conclure cette épreuve avec un sans-faute. Associé à Cella qui retrouvait les terrains de concours européens, Ben Maher faisait de même avec un chronomètre cependant plus lent que l’Hispanique. La difficulté principale de ce second round était le chronomètre, auquel Gerco Schröder s’était par exemple heurté. Après moultes passages, seuls deux cavaliers ont réussi à garder leur score nul. Le surnommé centaure, Marcus Ehning associé à son expérimenté Plot Blue et le jeune Maikel Van Der Vleuten, très en forme cette saison, continuait sur sa lancée en signant le second tour parfait, aux rênes de VDL Groep Verdi NOP. Grosse désillusion en contrepartie pour le clan tricolore. Eugénie Angot, après un début de parcours correct, essuyait un refus de sa jument de onze ans dans le triple et préférait lever sa main droite, signe d’abandon dans la compétition. Une performance cependant non négligeable, compte tenu de la jeune expérience de Davendy S qui courait ici son premier Grand Prix 5* en deux manches. Une barre en début de parcours mais un chronomètre cependant très rapide rétrogradera Patrice Delaveau à une honorable cinquième place.

  • Twitter
  • Google+
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Photo : Maikel Van Der Vleuten & VDL Groep Verdi lors de la finale Coupe du Monde à Lyon, il y a deux semaines. Copyright : Maxence Magnin.

Deux cravaches se disputaient donc la victoire de cette deuxième étape du Global Champions Tour. Parti en ouvreur, Marcus Ehning serrait ses virages mais un trébuchement de Plot Blue sur la fin du parcours lui faisait perdre des précieuses secondes. Maikel Van Der Vleuten n’avait donc plus le choix, il devait être le plus rapide. Un défi qu’il a su relever en s’emparant de la victoire avec plus de deux secondes d’avance. Le jeune Néerlandais s’affirme donc comme un atout majeur pour l’équipe des Jeux Equestres Mondiaux avec son étalon qu’il connaît si bien, VDL Groep Verdi NOP.

Résultats complets

Y.R & M.M

Categories
Jumping
Tanguy

Créateur/Administrateur, BPJEPS activité équestre mention tourisme équestre, BTSA Développement Animation des Territoire Ruraux (DATR), Bac Pro Conduite et Gestion d'une Exploitation Agricole option Élevage et Valorisation du Cheval (CGEA EVC).

Rapporté par

Pin It on Pinterest